30 ans Amadys

Auto-Rééducation

Auto-Rééducation

En cas de dystonie cervicale ou de dystonie de fonction (crampe de l’écrivain ou crampe du musicien), la rééducation fonctionnelle ciblée par kinésithérapie vient compléter les injections de toxine botulique, en renforçant les muscles non injectés et en réduisant le mouvement anormal. Le travail avec le kinésithérapeute s’inscrit dans la durée et des exercices d’auto-rééducation sont à faire à la maison. Ils s’avèrent indispensables pour compléter la thérapie du kinésithérapeute. Si la prise en charge est précoce, certains patients peuvent devenir asymptomatiques.

La personne effectue des exercices quotidiens de sollicitation des muscles et de correction de la posture appris avec son kinésithérapeute. En effet, si le patient ne mobilise pas au quotidien ses muscles correcteurs, les progrès s’effacent aussi vite.

Il s’agit également d’aménager son environnement personnel pour exercer ses muscles en toutes circonstances. Par exemple, en cas de dystonie cervicale gauche, il faut placer la télévision ou le bureau à droite pour obliger le côté droit du cou à travailler.

Rééducation de la dystonie cervicale
Rééducation de la dystonie cervicale

Pour en savoir plus sur l’auto-rééducation, la nouvelle édition du guide de rééducation du torticolis spasmodique de Jean-Pierre Bleton est disponible depuis le 10 novembre 2014. Pour en savoir plus, cliquez ICI